Les actualités du Fioul

Partager l'article fb twitter
Comment bien préparer ses travaux de rénovation énergétique
Mardi 16 juillet 2019 - 14:19
Comment bien préparer ses travaux de rénovation énergétique

 

Identifier les travaux à réaliser, estimer le budget et le montant des aides à la rénovation, choisir le bon artisan pour conduire le chantier ou encore prévenir son voisinage : la check-list des travaux de rénovation énergétique.

 

#1 - Bien évaluer le budget de votre rénovation énergétique

En moyenne, les Français seraient prêts à consacrer 2 193 € à la réalisation de travaux d’isolation. Pourtant, le budget pour ce type de travaux peut parfois atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros. Mieux vaut donc anticiper et bien préparer son chantier de rénovation énergétique.

Pour commencer, faites l’inventaire de vos besoins. Avez-vous besoin de réaliser des travaux d’isolation (toit, murs, planchers, fenêtres…) ? Avez-vous besoin de moderniser vos équipements, par exemple en optant pour une chaudière fioul à condensation ? Est-il nécessaire d’intervenir sur la ventilation ou le système de chauffage ?

N’hésitez pas à consulter un professionnel pour approfondir toutes ces questions. Vous serez alors mieux à même d’estimer un budget global, d’identifier les travaux prioritaires et ceux qui peuvent être reportés à plus tard, ou encore de déterminer les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre. Crédit d’impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, prime énergie , programme Habiter mieux, aides locales : il est possible d’alléger la facture finale de multiples manières.

#2 Choisir des matériaux et équipements performants

Deuxième étape, définir votre projet de rénovation énergétique dans ses moindres détails. Pour cela, faites-vous aider par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Les détenteurs de ce label ont été formés spécialement et peuvent vous conseiller efficacement pour choisir les meilleurs matériaux ainsi que des équipements performants.

Par exemple, si votre logement est chauffé au fioul domestique, la rénovation peut se décompose en plusieurs opérations : le remplacement de l’ancienne installation par une chaudière à condensation fioul couvrant à la fois les besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, l’amélioration du système de ventilation par simple flux, l’isolation thermique de la toiture, l’isolation thermique par l’intérieur et le traitement spécifique des ponts thermiques, le remplacement des ouvrants par des menuiseries de dernière génération, ainsi que le traitement de l’étanchéité à l’air des parois.

#3 Prévenir vos voisins et informer la mairie

En fonction du périmètre retenu pour la rénovation énergétique, les travaux peuvent être plus ou moins longs… et occasionner plus ou moins de nuisances. Il est donc indispensable de prévenir vos voisins le plus tôt possible. Si cette démarche n’a rien d’obligatoire, elle permet de limiter le risque de plaintes de la part du voisinage et, ainsi, de garantir le bon déroulement des travaux.

Si vous habitez un immeuble ou un lotissement en copropriété, n’oubliez pas de prévenir le cas échéant les gardiens et le syndic de copropriété. Au passage, vous pourrez recueillir de précieuses informations telles que les éventuels coloris à respecter pour les ouvrants ou encore les coordonnées d’entreprises ayant déjà réalisé des travaux similaires à ceux qui sont envisagés. Si ces travaux entraînent une modification des parties communes ou bien un agrandissement de la surface habitable, il peut être nécessaire de recueillir l’accord de la copropriété ou d’effectuer une déclaration en mairie.
 

À lire également

Alors que l’affaire Skripal crispe les relations entre l’Europe et la Russie, d’autres risques géopolitiques existent et pourraient se traduire par une hausse des prix du fioul.
De l'optimisation du rendement d'un système de production d'eau chaude sanitaire aux meilleures façons de gérer son budget chauffage, on vous explique tout sur le fioul.

Le prix chez vous