Les actualités du Fioul

Partager l'article fb twitter
Que peut-on faire ou ne pas faire du fioul domestique ?
Jeudi 6 février 2020 - 15:33
Que peut-on faire ou ne pas faire du fioul domestique ?

Qu’avez-vous le droit de faire avec du fioul domestique ?

Le fioul domestique trouve sa principale utilisation dans le chauffage. De nombreux français utilisent une chaudière au fioul pour leur logement. Mais si le fioul est parfaitement autorisé comme combustible, il est en revanche interdit comme carburant pour les véhicules. Explications.

Le fioul domestique réchauffe des millions de Français

Quelle que soit sa qualité, le principal usage du fioul domestique est destiné à chauffer les domiciles ou les locaux professionnels. En France, on estime qu’environ 20% de la population utilise une chaudière au fioul. Au-delà de sa finalité de combustible de chauffage, le fioul trouve d’autres applications industrielles ou professionnelles.

Parmi les nombreux usages autorisés du fioul, on trouve aussi toutes les applications liées à la production d’énergie électrique via l’alimentation des générateurs. On récense également un usage du fioul dans la cuisine ou toutes les installations nécessitant de pouvoir chauffer rapidement comme les piscines municipales ou les serres agricoles.

Il existe en revanche de nombreuses interdictions qui pèsent sur l’utilisation du fioul, en particulier dans les moteurs de véhicule.

Il est interdit de rouler au fioul domestique

Le fioul, une fois raffiné pour son usage domestique, est relativement proche du gazole. Certains conducteurs ont parfois la tentation d’utiliser le fioul domestique comme carburant moins cher pour leur véhicule. D’un point de vue économique, le calcul est juste.

Techniquement, le remplacement n’entraine pas de lourds dommages au moteur, mais il use prématurément le filtre à particule. La pratique est d’ailleurs une fraude connue des services de l’État et celle-ci est facilement repérable. En effet, le fioul domestique génère des traces rouges au niveau du pot d’échappement très caractéristiques. D’où le nom de cette pratique : rouler au rouge.

Cela est néanmoins totalement interdit et lourdement sanctionné, et ce, pour des raisons fiscales. Cette utilisation détournée est assimilée à de la fraude. En effet, les carburants sont plus lourdement taxés que le fioul domestique. Les peines peuvent être lourdes : de l’emprisonnement jusqu’à 3 ans, une confiscation de votre véhicule et une amende basée sur le manque à gagner de l’État. De façon générale, il apparait que malgré quelques économies, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Le fioul domestique interdit pour tous les types de véhicules

Les véhicules automobiles ne sont pas les seuls concernés par l’interdiction d’utiliser du fioul domestique comme carburant. En effet, les engins agricoles, mais également les bateaux sont concernés. Le changement est relativement récent, car cela était possible jusqu’en 2011. Désormais, les détenteurs de ces véhicules doivent se fournir en gazole non routier, ou GNR. Ce carburant, de couleur rouge lui aussi, est traité pour être moins nocif pour l’environnement. Il possède une teneur en soufre moins importante que le fioul domestique et garantit une combustion plus efficace et moins polluante.

 

Très proche du gazole, le fioul domestique est un combustible très apprécié pour ses qualités et son faible cout. Pour autant, il n’est pas autorisé de l’utiliser pour rouler, notamment pour des raisons fiscales et écologiques.

À lire également

De l'optimisation du rendement d'un système de production d'eau chaude sanitaire aux meilleures façons de gérer son budget chauffage, on vous explique tout sur le fioul.
En France, le fioul domestique a la particularité d’avoir une couleur rouge. C’est un colorant qui ajouté au combustible n’est pas anodin et possède une explication. Hello fioul vous raconte le pourquoi du comment dans cet article.

Le prix chez vous