Les actualités du Fioul

Partager l'article fb twitter
Près d’un Français sur deux a froid dans son logement
Lundi 24 septembre 2018 - 11:45
Près d’un Français sur deux a froid dans son logement

Quelle que soit l’intensité de l’hiver, les Français ressentent chaque année les basses températures dans presque un foyer sur deux.
 

En cause, le manque d’isolation dans les logements anciens, mais aussi le prix du chauffage. Si vous êtes concernés, pourquoi ne pas essayer le fioul domestique ?

Les Français ne sont pas tous égaux devant le froid

Comme chaque année, les températures négatives se font ressentir en France. L’hiver, qu’il soit rigoureux ou non, fait prendre conscience d’une triste réalité, beaucoup de Français ont froid chez eux. Selon une enquête Qualitel-Ipsos menée en 2017, 47 % des Français en moyenne ont froid, « parfois, ou souvent ».

Cette réalité s’accentue en fonction des revenus. L’enquête distingue 3 catégories de ménages :

  • 39 % des foyers possédant un revenu mensuel supérieur à 3 000 € se disent gênés par le froid.
  • 50 % des foyers touchant entre 1 250 € et 3 000 € ressentent le froid.
  • 57 % des foyers percevant moins de 1 250 € mensuel souffrent du froid.

La première cause du froid ressenti va de pair avec la qualité du logement. Les matériaux de construction sont souvent pointés comme la principale cause d’une mauvaise isolation thermique. Mais pas seulement. La plupart des Français touchant un faible revenu ne chauffent pas leur foyer au-delà de 20 °C pour la pièce principale et 18 °C pour la chambre à coucher. Deux tiers des bas revenus interrogés affirment baisser volontairement leur chauffage pour des raisons économiques, quitte à ressentir plus sévèrement le froid dans leur domicile.

Plus le logement est récent, moins le froid est présent

La principale cause du froid ressenti dans les logements français provient en premier lieu de la mauvaise isolation. Selon l’étude menée par Qualitel-Ipsos, 56 % des personnes vivant dans des logements datant de 1900 à 1945 disent avoir froid « parfois ou souvent ». La différence avec les habitations de moins de 10 ans est saisissante : seules 37 % des personnes interrogées déclarent avoir froid chez elles.

Il n’est pas étonnant que Paris soit la championne du froid ressenti avec son nombre de bâtiments anciens : en moyenne, 59 % des personnes y résidant souffrent du froid à la maison, soit 12 points au-dessus de la moyenne nationale.

les locataires souffrent davantage du froid.

Les propriétaires sont en moyenne beaucoup mieux protégés des rigueurs de l’hiver que les locataires. L’écart est significatif. 20 % des locataires disent avoir souvent froid dans leur domicile, contre seulement 5 % des propriétaires. Cela s’explique par des questions économiques le plus souvent, et la facilité d’un propriétaire à envisager des travaux dans son propre logement.

Le cout du chauffage souvent en cause

Les factures hivernales sont aussi une cause du froid que ressentent de nombreux Français. Le radiateur électrique individuel représente à lui seul 60 % de la facture.

Dans ces conditions, il peut être très intéressant de songer à changer de mode de chauffage dans son domicile. L’électricité offre en effet un rendement calorifique plus faible que le gaz naturel, le bois ou le fioul domestique.

De nombreux fournisseurs comme Hello Fioul proposent des tarifs très compétitifs et assurent une livraison rapide de vos commandes de fioul. Cette solution est particulièrement adaptée si vous habitez dans des zones isolées où le raccordement au gaz est difficile ou impossible.

De nombreux Français ressentent les rigueurs hivernales jusque dans leur domicile. La mauvaise isolation en est souvent la principale cause, mais le cout de l’énergie également. Le prix du fioul, très compétitif, garantit des opportunités de chauffage bon marché. Pourquoi ne pas l’essayer en équipant votre logement d’une chaudière au fioul et en passant une commande de fioul à Hello fioul ?<

À lire également

Pensez à anticiper votre réapprovisionnement de fioul ! Le froid arrive
Alors que l’affaire Skripal crispe les relations entre l’Europe et la Russie, d’autres risques géopolitiques existent et pourraient se traduire par une hausse des prix du fioul.

Le prix chez vous