Les actualités du Fioul

Partager l'article fb twitter
Fin d’une année particulière pour la filière fioul domestique
Jeudi 31 décembre 2020 - 11:00
Fin d’une année particulière pour la filière fioul domestique

Alors que nous terminons l’année 2020 il nous semble opportun d’analyser la tendance des marchés pétroliers. Nous pourrons alors en tirer des conséquences probables pour le prix du fioul cet hiver.

Vers une remontée des cours pétroliers en 2021 ?

La crise sanitaire de 2020 est notoire pour le marché pétrolier parce qu’elle a pénalisé la mobilité mondiale, et donc la demande en pétrole. La consommation de pétrole a chuté 1,6 fois plus que le PIB, ont calculé les experts de Citigroup, alors que le rapport entre la demande de brut et le recul de l’économie est historiquement de 0,4 points en moyenne. « Il est donc raisonnable de penser que la demande se rétablira plus vite que le PIB en 2021 alors que la mobilité s’améliore ».

Nombre d’experts prévoient une remontée des cours en 2021. Par exemple, MUFG mise sur un Brent à 58 dollars en moyenne en 2021, contre 38 dollars en 2020. RBC Capital Markets, lui, prédit un prix moyen du baril de 51,50 dollars l’an prochain, non loin de son niveau actuel (51 dollars le 24 décembre).

Des tensions au sein de l’OPEP

L’année 2020 a montré au grand jour des tensions croissantes au sein du cartel et de son allié russe. La guerre des prix entre la Russie et l’Iran en mars a laissé des traces. Puis de nouvelles querelles sont apparues fin novembre lors du dernier sommet de l’OPEP. Les Émirats arabes unis, traditionnellement alliés à l’Arabie saoudite ont remis en question les quotas, faisant savoir qu’ils voulaient augmenter leur production.

Pour Citigroup, ces discordes s’expliquent par une inquiétude croissante face à la transition énergétique, qui pèse sur la demande de pétrole à moyen terme. De plus en plus d’États producteurs de pétrole veulent maximiser leur production dès maintenant, de peur que leurs actifs ne finissent « échoués » plus tôt que prévu. En annonçant une hausse de leur production de moitié d’ici à 2030, les Émirats réduiraient mécaniquement la durée de vie de leurs immenses réserves de 90 ans à 50 ans.

Les conséquences sur la tendance des prix du fioul

L’année 2020 a été plus que chahutée pour les professionnels de la filière du fioul domestique. Durant ces douze derniers mois, l’évolution du prix du fioul a elle aussi été bouleversée.

C’est en début d’année que le prix du fioul atteint son plus haut niveau. 2020 commence en effet avec un tarif de 0,934 euro le litre, pour une commande de 1 000 litres.

Mais dès les premières semaines de l’année, la tendance est à la baisse, liée au confinement mis en place en Chine afin de tenter d’enrayer la propagation du coronavirus, se fait ressentir. Ainsi, au début du mois de février, le litre a déjà perdu près de 69 centimes par rapport au 1er janvier : il tombe à 0,865 euro.

Après un sursaut durant le mois de février, le prix du fioul entame début mars une véritable chute. L’épidémie de Covid-19 commence à marquer sérieusement l’Europe, et tout particulièrement l’Italie. Le 12 mars le gouvernement français annonce un confinement. L’économie tourne au ralenti, la demande mondiale en pétrole s’effondre, les cours de l’or noir dégringolent. Tout comme le prix du fioul domestique.

Evolution du prix du fioul en France, année 2020

Lors de la semaine du 27 avril, le prix du fioul touche un nouveau plancher à 0,695 euro le litre. Les fournisseurs de fioul sont alors pris d’assaut, car les consommateurs profitent de ce prix exceptionnellement bas pour faire le plein de leur cuve. Une livraison de fioul de 1 000 litres ne coûte alors plus que 695 euros, alors qu’il fallait débourser quasiment 940 euros en début d’année.

Petit à petit, dans le monde les pays décident de sortir du confinement, on observe alors une hausse des prix du fioul au printemps. La demande en pétrole reprend, les marchés reprennent un peu confiance, tout en restant très prudents et affectés par les nombreuses restrictions sanitaires encore en place. L’évolution du prix du fioul se fait alors à la hausse jusqu’au début du mois de juillet. En septembre et en octobre, l’évolution du prix du fioul se fait à nouveau à la baisse. La Covid-19 regagne du terrain dans le monde et de nouvelles mesures sont décidées, affectant à nouveau la demande en pétrole.

Le prix du fioul à la hausse pour terminer l’année

Depuis le début du mois de novembre toutefois, la tendance du prix du fioul est à la hausse.

L’élection de Joe Biden en tant que président des États-Unis, les espoirs sur des vaccins prometteurs contre le coronavirus puis le début des premières campagnes de vaccination ont en effet encouragé les marchés et reboosté les cours pétroliers.

Cette semaine, la dernière de l’année 2020, le prix du fioul s’approche des 70 centimes le litre. Chez Hello fioul nous vous proposons de réaliser encore des économies grâce à notre code NOEL20 qui vous permettra de bénéficier de 20 euros de réduction pour toute commande jusqu’au 4 janvier 2021.

À lire également

En France, le fioul domestique a la particularité d’avoir une couleur rouge. C’est un colorant qui ajouté au combustible n’est pas anodin et possède une explication. Hello fioul vous raconte le pourquoi du comment dans cet article.
Chassant les idées reçues, Hello Fioul publie une infographie qui recense les avantages du fioul domestique en France. Comme la garantie de bien être ou encore son coût... La suite est dans notre article.

Le prix chez vous