Les actualités du Fioul

Partager l'article fb twitter
Et s’il était temps de rallumer le chauffage ?
Mardi 26 septembre 2017 - 13:53
Et s’il était temps de rallumer le chauffage ?

Pas d’été indien en vue. La fraîcheur s’installe durablement sur l’hexagone. Et s’il était temps de remettre votre chaudière au fioul en marche ? Avant de rallumer le chauffage, assurez-vous que votre cuve ne soit pas vide !

Un climat frais et humide : voilà ce qui caractérise la France en ce début d’automne.

Les températures en chute libre

Avec des températures en-dessous des normales saisonnières de 4 à 6 °C, le froid fait son grand retour. Il peut paraître prématuré de rallumer le chauffage dès le mois de septembre.

Pourtant, les températures actuelles sont proches de celles d’un mois d’octobre et cette fraîcheur, si elle n’est pas exceptionnelle, n’en demeure pas moins difficilement supportable en l’absence de double-vitrage ou si votre logement est exposé Nord ou Nord-Est.

Pensez à faire le plein de fioul domestique !

N’attendez pas que ces températures hivernales soient devenues la norme pour faire le plein de fioul domestique. La saison d’hiver fait partie des périodes où le prix du fioul est au plus haut, conséquence notamment d’une demande plus élevée.

Attention, toutefois à ne pas régler votre thermostat sur une température trop élevée :

  • Il est tout à fait normal de devoir porter une épaisseur supplémentaire ou ne pas garder la fenêtre ouverte à l’approche de l’automne.
  • L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) recommande des températures 19 °C dans les pièces à vivre et de 16 °C dans les chambres. Dès lors, ajustez votre température en conséquence pour éviter que votre consommation ne grimpe en flèche !

 

À lire également

Pensez à anticiper votre réapprovisionnement de fioul ! Le froid arrive
Alors que l’affaire Skripal crispe les relations entre l’Europe et la Russie, d’autres risques géopolitiques existent et pourraient se traduire par une hausse des prix du fioul.

Le prix chez vous