Comment réduire sa facture d’énergie en été ?

Retour Météo et consommation
Partager l'article fb twitter
Comment réduire sa facture d’énergie en été ?
Maîtriser sa consommation d'énergie pendant les vacances

Même si vous ne chauffez pas votre logement en été, vous devez garder un œil sur votre consommation d’énergie. La période estivale est aussi un bon moment pour réaliser les investissements qui permettront d’alléger la facture tout au long de l’année.

Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le chauffage et l’eau chaude représentent 75 % de la consommation d’énergie d’un foyer .

Pour autant, les dépenses d’énergie ne s’effondrent pas dès l’arrivée des beaux jours et des températures plus clémentes. Ventilation, climatisation : nous continuons de consommer de l’électricité tout au long de l’été. De plus, la facture d’énergie doit être considérée comme un tout qui englobe à la fois toutes les sources d’énergie du foyer (électricité, fioul domestique…) et l’ensemble des dépenses d’énergie sur l’année. Les économies d’énergie réalisées en été seront donc lissées sur l’année. D’où l’importance de réduire sa facture d’énergie de juillet à septembre.

Maîtriser sa consommation d’énergie pendant les vacances

Le premier réflexe consiste d’abord à rafraîchir le logement sans consommer d’énergie. Fermer les volets la journée, ouvrir les fenêtres qui ne sont pas exposées directement à la lumière du soleil, consommer plutôt des aliments froids pour éviter les préparations chaudes : autant de gestes simples qui peuvent permettre d’abaisser la température facilement.

Pensez ensuite à revoir certaines habitudes de vie à l’approche de l’été. Remplir son lave-vaisselle au maximum et utiliser le mode éco, laver ses vêtements à 30 °C, éviter de laisser la porte du réfrigérateur ou du congélateur ouverte trop longtemps, prendre des douches et non des bains, s’équiper d’un mousseur pour réduire sa consommation d’eau froide et chaude, éteindre les appareils électriques dont vous ne vous servez pas : là encore, il s’agit d’astuces ou d’investissements malins qui font la différence.

Profiter des congés pour moderniser ses équipements

La période estivale est propice aux travaux de rénovation et d’amélioration. On a généralement davantage de temps et l’esprit plus libre pour planifier un chantier.

  • Vous pouvez par exemple profiter de l’été pour rénover votre installation en choisissant une chaudière fioul à condensation. Cette technologie performante permet d’augmenter le rendement de votre chaudière de 15 à 20 % par rapport à une chaudière classique. Un vrai coup de pouce pour la facture d’énergie, en été comme en hiver !
  • Réaliser des travaux d’isolation dans votre logement. L’isolation des parois et des ouvertures permet de limiter la déperdition de chaleur en hiver et assure une bonne étanchéité du logement en été, afin de conserver la fraîcheur à l’intérieur.
  • Installer un système de pilotage des consommations d’énergie. Stations connectées, domotique, thermostats communiquant avec des plateformes Internet : de nombreux outils permettent aujourd’hui de gérer ses équipements et d’ajuster la température en fonction des conditions climatiques. Le chauffage connecté est bien sûr compatible avec les installations fonctionnant au fioul domestique.

Faire le plein de fioul lorsque la consommation diminue

Enfin, n’oubliez pas que le prix du fioul évolue notamment en fonction de la saisonnalité. Les prix du fioul sont en général plus bas en été, un bon moyen d’optimiser sa facture d’énergie annuelle. Pour tout savoir sur les prix du fioul, consultez notre page dédiée.

Le prix chez vous