Régler ma chaudière et mon chauffage au fioul.

Retour Réduire sa facture d'énergie
Partager l'article fb twitter
Régler ma chaudière et mon chauffage au fioul.
Faites des économies en réglant votre chaudière

Choisir la bonne température, protéger son installation en cas d’absence, régler ses équipements : tout savoir sur le réglage de son installation au fioul.

Entretenir correctement sa chaudière au fioul est essentiel pour qu’elle dure longtemps. Mais saviez-vous qu’il fallait aussi qu’elle soit bien réglée pour fonctionner de manière optimale ?

Définir la bonne température de sa chaudière au fioul

Au quotidien, le réglage d’une chaudière fioul commence par définir la bonne température. Plus la température est élevée, plus la consommation de fioul est importante. De plus, votre installation peut subir une usure prématurée.

Pour régler la température de votre chaudière au fioul, deux solutions sont possibles. Soit votre chaudière est récente et dispose d’un écran digital, auquel cas vous pouvez sélectionner directement la température désirée. Soit votre chaudière est plus ancienne et le réglage peut prendre plus de temps. Vous pouvez placer un thermomètre de cuisson sous l’eau du robinet pour mesurer la température et régler le thermostat de la chaudière en fonction. Une chaudière fioul doit être réglée entre 50 et 60 °C.

En vacances ou en cas d’absence : les précautions à prendre

Quelques précautions d’usage doivent être prises, même pendant les périodes où la chaudière fioul n’est pas utilisée.

D’abord, si vous avez pour habitude de changer de lieu d’habitation à l’arrivée des beaux jours, pensez à régler votre chaudière en mode été. Cette fonction présente sur les modèles les plus récents permet de mettre en pause sa chaudière, sans pour autant l’éteindre, ce qui aurait pour conséquence de supprimer les préférences de réglage (plages horaires, réglage du thermostat…).

Parallèlement, il existe sur certaines chaudières un mode hors gel qui permet de sécuriser l’installation lorsqu’elle n’est pas utilisée en hiver. Cette fonction est distincte du mode hiver, qui correspond à un stade d’utilisation complète de la chaudière. Le mode hors gel permet à la chaudière de fonctionner au ralenti en stoppant la production d’eau chaude sanitaire le cas échéant et en chauffant les radiateurs à quelques degrés seulement. Idéal pendant les périodes d’absence !

Prolonger la durée de vie de sa chaudière au fioul

Diverses précautions doivent être prises pour prolonger le plus longtemps possible la durée de vie de sa chaudière. Il est notamment conseillé de surveiller la pression de sa chaudière au fioul. Si celle-ci descend en-dessous de un bar, les équipements risquent d’être endommagés. La pression d’une chaudière fioul doit se situer entre 1 et 1,5 bar. Elle doit, de plus, être stable et ne pas varier de plus de 0,3 bar entre chaque relevé. Pour opérer vos vérifications, vous pouvez vous servir des zones vertes/rouges et des graduations du manomètre dont est équipée votre chaudière.

Le réglage du brûleur s’avère tout aussi important. Cette opération permet de maximiser le rendement mais aussi de garantir la bonne expulsion des fumées. Cette opération sensible doit être effectuée par un technicien habilité.

Enfin, il est possible que votre chaudière ne s’allume pas ou se mette en position de sécurité. Une chaudière fioul se désamorce dans les cas suivants : lorsque le fioul n’est plus acheminé jusqu’au brûleur, lorsque les électrodes d’allumage sont en panne, lorsque de l’air est présent dans le conduit d’arrivée. Dans tous les cas, faites appel à un chauffagiste pour opérer les vérifications nécessaires.

Le prix chez vous