Chaudière fioul, bois ou gaz : comment choisir ?

Retour Changer de chaudière
Partager l'article fb twitter
Chaudière fioul, bois ou gaz : comment choisir ?
Le choix d’une chaudière fioul, bois ou gaz

Comment choisir entre une chaudière au fioul, bois ou gaz

Cette fois, c’est décidé. Vous changez votre chaudière. Mais pour quel combustible allez-vous opter ? Bois, gaz, fioul : Hello fioul vous dit tout sur le prix des équipements.

Au-delà des effets de mode, choisir sa chaudière peut vite tourner au casse-tête. Un argument décisif est souvent le prix d’achat. Bois, gaz ou fioul : quelles sont les chaudières les plus attractives ?

Chaudière au bois : un coût élevé

Si les bûches ou les granulés de bois sont des combustibles relativement peu onéreux, l’installation d’une chaudière au bois peut s’avérer coûteuse. Le coût d’une chaudière à granulés de bois est compris entre 13 000 € et 20 000 €.

Par ailleurs, le prix d’achat n’est pas le seul critère. Il faut aussi prendre en compte la facilité d’installation et le coût des équipements. Si vous optez pour une chaudière au bois, vous devrez par exemple prévoir un lieu de stockage pour les bûches ou les granulés. Pas forcément évident lorsqu’on habite en milieu urbain !

Chaudière au gaz : une installation relativement simple

Le coût d’une chaudière gaz varie entre 3 000 € et 7 000 €. Si le prix d’une chaudière gaz est moins élevé que pour les autres combustibles, c’est en grande partie parce que la pose simple d’une chaudière de ce type est relativement aisée.

Attention toutefois à ne pas confondre les chaudières au gaz de ville et les chaudières au gaz propane : les secondes sont nettement plus chères à l’achat que les premières. Elles nécessitent en outre l’installation d’une citerne à gaz puisque vous n’êtes pas raccordé au réseau gazier. Des frais qui peuvent venir alourdir la facture.

 

Chaudière au fioul : des économies sur le long terme

 

Le prix d’une chaudière fioul à condensation est plus élevé que celui d’une chaudière au fioul classique. Prévoyez un budget entre 7 000 € et 10 000 €. Pourtant, ce choix n’est pas à écarter car une chaudière fioul à condensation vous permettra de réaliser des économies à plus long terme, grâce à une moindre consommation.

De plus, le coût d’une chaudière fioul à condensation est allégé par les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre, qu’elles soient accordées par les collectivités départementales ou régionales, ou bien par l’Agence nationale de l’Habitat (Anah). Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui sera reconduit en 2018, peut également vous être accordé sous certaines conditions.

 

En résumé : vos critères de choix

Pour comparer le prix des chaudières, ne vous limitez pas au prix d’achat. Renseignez-vous sur les travaux à réaliser (installation, création d’un lieu de stockage du combustible…) et les coûts de maintenance et d’entretien.

Un prix d’achat élevé n’est pas forcément synonyme de mauvaise affaire si la chaudière choisie vous permet de réaliser des économies importantes sur le long terme. La consommation moyenne et le rendement thermique sont dès lors des critères incontournables

Le prix chez vous