Achat d'énergie : quel type de fioul choisir ?

Retour Idées reçues
Partager l'article fb twitter
Achat d'énergie : quel type de fioul choisir ?
Choisir son fioul : une question de budget mais pas seulement

Le fioul ordinaire et le fioul supérieur présentent quelques différences qui justifient de se poser la question du choix du type de fioul pour sa chaudière.

À la lecture des pages de Hello fioul , vous avez peut-être remarqué que vous avez le choix entre deux qualités de fioul : le fioul ordinaire et le fioul supérieur.

Ces deux combustibles présentent une qualité satisfaisante pour vous chauffer tout en préservant la sécurité et la durée de vie de votre installation. Mais ils présentent quelques différences qui justifient de se poser la question du choix du type de fioul pour sa chaudière.

Deux types de fioul

Le fioul ordinaire est très répandu en France. Il respecte toutes les réglementations en matière de sécurité et d’environnement. Il offre à votre chaudière fioul un rendement normal et sa durée de conservation est standard. Il résiste à des températures ne descendant pas en-dessous de 0 °C. Petit inconvénient, il dégage une odeur caractéristique du fioul qui, si la cuve n’est pas enterrée et se situe à proximité de l’habitation, est susceptible d’incommoder ses occupants.

Si le fioul ordinaire est si populaire, c’est notamment parce qu’il est plus abordable financièrement que le fioul supérieur. Une différence qui s’explique par l’absence d’additifs dans le fioul ordinaire.

Le fioul supérieur, en revanche, contient plusieurs agents qui permettent d’allonger la durée de vie (agents anti-corrosion et anti-bactéries), de lutter contre le froid (le fioul supérieur peut se conserver jusqu’à -25 °C), de masquer les mauvaises odeurs et d’optimiser le rendement du système de chauffage (dégagement amoindri de fumée et de suie, moindre risque d’encrassement du brûleur…). Une qualité plus élevée qui justifie un tarif légèrement majoré par rapport au fioul ordinaire.

Choisir son fioul : une question de budget mais pas seulement

Si le budget pèse dans la balance au moment de la décision, il ne doit pas être le seul critère. Pour choisir le bon type de fioul, posez-vous les bonnes questions.

Par exemple, si le fioul est destiné à chauffer et à alimenter en eau chaude sanitaire une habitation qui n’est occupée que quelques mois par an, le fioul supérieur, à la durée de stockage plus longue, peut être indiqué. De même, si vous habitez dans une région concernée par les fortes chutes de températures en hiver, les agents anti-froid que contient le fioul supérieur peuvent vous éviter les désagréments liés au gel.

Enfin, songez que le coût supplémentaire induit par le choix du fioul supérieur peut être compensé – totalement ou partiellement – par un meilleur rendement énergétique.

Fiouls ordinaire et supérieur : possible de les mélanger ?

Dans tous les cas, sachez que la décision d’opter pour l’un ou l’autre de ces deux types de fioul n’a rien de définitif. Il est tout à fait permis de mélanger le fioul ordinaire et le fioul supérieur. La base de la composition du fioul supérieur est la même que pour le fioul ordinaire.

Toutefois, mélanger ces deux types de fioul aura pour conséquence de diluer les agents contenus dans le fioul supérieur. Votre installation sera donc moins protégée que si elle est 100 % alimentée avec du fioul supérieur. Si vous utilisiez auparavant du fioul ordinaire et envisagez de convertir votre système de chauffage au fioul supérieur, prévoyez plutôt une nouvelle livraison de fioul lorsque le niveau de votre cuve se trouve au plus bas.

Le prix chez vous