Bien entretenir son réseau de chauffage

Retour Performances chaudières
Partager l'article fb twitter
Bien entretenir son réseau de chauffage
Au-delà de l’entretien obligatoire, il est indispensable d’entretenir son installation régulièrement

Au-delà de l’entretien annuel, quelques opérations simples (purge des radiateurs, désembouage…) permettent d’éviter la casse de certaines pièces de la chaudière et d’optimiser le rendement de l’installation de chauffage.

Une installation de chauffage fioul représente un certain budget. Alors, pour éviter les réparations imprévues et optimiser le rendement de son réseau, il est recommandé de l’entretenir régulièrement.

Faire réviser sa chaudière

L’entretien annuel de la chaudière fioul est obligatoire. Cet entretien doit être confié à un professionnel. Il comporte trois parties : le contrôle de la chaudière, son nettoyage et son réglage, ainsi qu’une mesure des polluants.

Un compte-rendu est établi par le professionnel qui a réalisé l’entretien. Ce document, remis dans les 15 jours, doit être conservé pendant une période de 2 ans. Sachez qu’en cas d’incident mettant en cause une chaudière mal entretenue ou si vous n’êtes pas en mesure de produire une attestation d’entretien valide, l’assureur peut refuser de vous indemniser.

Purger ses radiateurs périodiquement

Au-delà de l’entretien obligatoire, il est indispensable d’entretenir son installation régulièrement. La purge des radiateurs en fait partie. Cette manipulation a pour but d’éliminer les bulles d’air présentes dans les canalisations de chauffage. En plus d’occasionner des bruits désagréables, l’air présent dans le circuit peut impacter à la baisse le rendement de votre chauffage fioul.

Vous pouvez purger vos radiateurs vous-même et sans aucun risque. Pour cela, commencez par éteindre complètement votre système de chauffage. Patientez ensuite une dizaine de minutes, le temps que vos radiateurs refroidissent. Dirigez-vous vers le radiateur le plus proche de la chaudière et fermez la vanne thermostatique. Placez un récipient sous la vis de purge, qui se trouve au bas du radiateur. À l’aide d’un tournevis (ou d’une clé de purge si vous en possédez une), actionnez la vis de purge sans la dévisser entièrement. Une fois l’air expulsé, de l’eau va s’écouler : vous pouvez refermer la vis de purge.

Répétez l’opération sur tous les radiateurs de votre logement, en procédant de bas en haut. Une fois tous les radiateurs purgés, vous pouvez rallumer votre chaudière fioul sans oublier de contrôler la pression, qui doit être comprise entre 1 et 1,5 bar.

Nettoyer son réseau de chauffage

Au cours de l’utilisation de votre réseau de chauffage, des dépôts peuvent s’accumuler et les conduits peuvent s’engorger. À la longue, ces résidus peuvent diminuer le rendement du système de chauffage. Les conséquences peuvent même aller jusqu’à la casse de certaines pièces de la chaudière.

D’où la nécessité de procéder tous les 3 à 5 ans au désembouage, une opération simple qui consiste à nettoyer le circuit d’eau. Un professionnel injecte des produits spécifiques dans le réseau et s’assure ensuite qu’ils sont correctement éliminés du système en purgeant l’installation quelques jours après sa première intervention.

Pour savoir si votre installation a besoin de subir une telle intervention, vous pouvez purger vos radiateurs : si l’eau qui s’écoule est de couleur foncée, c’est que la corrosion est bien présente et qu’il faut lutter contre l’embouage.

Nettoyer sa cuve à fioul

Le nettoyage de la cuve permet à la fois d’éviter l’encrassement et de vérifier l’étanchéité de ses parois. Cette opération est complémentaire avec le désembouage. Il est préférable d’attendre la fin de la période de chauffe pour faire nettoyer sa cuve. Cette opération doit être répétée tous les 10 ans en moyenne.

Le prix chez vous