Pourquoi anticiper le remplacement de votre chaudière au fioul ?

Retour

Changer de chaudière

Partager l'article fb twitter
Pourquoi anticiper le remplacement de votre chaudière au fioul ?
Anticiper le remplacement de votre chaudière fioul

Anticiper le remplacement de votre chaudière fioul n’est pas seulement un moyen d’éviter de tomber en panne au pire moment de l’année, lorsque votre équipement est fortement sollicité. C’est aussi un moyen de mieux gérer vos dépenses et de disposer du temps nécessaire pour faire les choix qui s’imposent.

Pour mieux gérer vos dépenses

L’installation d’une chaudière au fioul neuve représente un coût qui peut peser sur les finances familiales. Dès lors, il est fortement conseillé de prendre le temps de comparer les différents modèles de chaudières au fioul (traditionnelle, à condensation…) et de faire réaliser des devis d’installation par plusieurs artisans.

Vous serez alors mieux à même d’estimer le budget total de votre rénovation d’installation en vue de mettre de côté le montant nécessaire.

De plus, il est parfois possible de bénéficier d’aides pour l’installation d’une chaudière au fioul : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet ainsi de récupérer 15 % des dépenses réglées jusqu’au 30 juin 2018 pour les chaudières fioul les plus performantes.

Attention : si vous avez d’autres projets de rénovation (isolation de votre maison…), sachez que ces avantages fiscaux sont plafonnés. D’où la nécessité de faire ses comptes pour pouvoir arbitrer entre les chantiers ouvrant droit à déductions fiscales.
 

Pour mieux choisir son modèle de chaudière fioul

Si vous songez à changer d’équipement, sachez qu’il existe des règles spécifiques à observer. Par exemple, il est indispensable de bien connaître vos besoins énergétiques avant d’effectuer un achat

Exprimée en Watt, la puissance d’une chaudière au fioul correspond à la quantité d’énergie produite pendant une période de temps définie. Cet indicateur mesure la capacité de votre chaudière à alimenter tout le circuit de chauffage :

  • Si vous sous-estimez la puissance nécessaire, vous risquez de perdre le bénéfice de la garantie, d’une durée variable selon les constructeurs, en cas de panne.
  • Si vous surestimez la puissance, votre installation risque de vous coûter plus cher tant au niveau du prix d’achat du matériel que de son entretien.

Pour mieux anticiper les travaux annexes

Vérifiez que votre installation est compatible avec votre nouvelle chaudière fioul :

  • Si vous optez pour une chaudière au fioul à condensation, par exemple, n’oubliez pas de prévoir l’espace nécessaire pour votre cuve à fioul. Installée le plus souvent en extérieur, la cuve peut être enterrée ou non. Pensez également à aménager un conduit de cheminée ou d’évacuation pour les fumées générées par la production d’eau chaude sanitaire ou de chauffage.
  • Optimisez le rendement de votre nouvelle chaudière au fioul. Plusieurs travaux complémentaires peuvent contribuer à améliorer le rendement de votre chaudière. Isolation des parois opaques et vitrées, isolation des combles, installation d’équipements performants (radiateurs basse température, plancher chauffant…) : ne prenez pas uniquement en considération l’investissement de départ mais aussi les économies d’énergie à long terme.

Le prix chez vous